Vade retro : L’antispam qui casse tout en voulant bien faire

Vade retro est un système antispam promettant d’augmenter la productivité en s’occupant des emails non prioritaires à notre place. Le problème est que les solutions technologiques retenues par ce service ne sont pas forcément supportées par les expéditeurs de bulk mailing et pourraient au contraire rendre service aux spammeurs.

Depuis quelque temps, nous recevons de nombreuses notifications de l’expéditeur « unsubscribe@vaderetro-safeunsubscribe.com ». Et bien sachez, chers messieurs de chez vade retro, que notre bounce bot est incapable de traiter vos demandes, arrêtez de le spammer !

Cette technologie permet à ses usagers de se désabonner en un clic des emails qu’ils ne souhaitent plus recevoir. C’est de la poudre aux yeux parce qu’il faudrait d’une part que les expéditeurs sachent traiter les notifications de vade retro. Ce qui n’est pas le cas :

De quoi j’me mêle ?

Les systèmes d’envoi de newsletter ajoutent automatiquement un lien de désinscription en bas de chaque message. Ce lien inclut l’adresse utilisée lors de l’inscription. Or si quelqu’un s’est abonné il y a trois ans avec une adresse ORANGE, puis décide de rediriger tout son courrier vers sa nouvelle adresse SFR ou NEUF, vade retro enverra une demande de désinscription pour l’adresse SFR. Celle ci n’apparait pas dans notre base de données. La demande de désabonnement ne sera donc jamais traitée correctement par l’expéditeur. (C’est du vécu et le pire, c’est que l’abonné appelle et nous insulte parce qu’on ne l’a pas désabonné !)

Je peux me tromper mais la notification de désinscription semble être envoyée à la reply-to, sans préciser l’adresse d’expédition, ni le contenu du message. Si un serveur route des emails pour plusieurs sites et qu’on ne sait pas qui a envoyé quoi, on l’a dans l’os et on ne peut pas bosser !

VADE RETRO, dangereux  ?

On va te défoncer tes listes  mais on te dit pas pourquoi !

En tant qu’expéditeur de bulk, je pourrais considerer que Vade Retro met en péril la crédibilité de mes services parce qu’il s’interpose entre l’expéditeur et le destinataire en cassant un workflow qui fonctionne bien. Non seulement il empêche le bon fonctionnement du lien de désabonnement en proposant une béquille bancale –  mais en plus il offre aux gros spammeurs des adresses ultra qualitatives. (des gens qui lisent et qui cliquent pour se désabonner). Il y a mieux à faire !

Pourtant, le service est prometteur …

Pour sa défense, Vade retro s’engage à trier le grey mailing. C’est honorable quand on sait le temps qu’on perd à trier ses mails tous les jours. Seulement, je crois sincèrement qu’une GROSSE amélioration est nécessaire. Le pire, c’est qu’un stagiaire de première année serait capable de le faire : Il suffit de scraper les liens de désabonnement pour les remonter dans un bouton proéminent. Ca tient du bon sens et ils n’ont pas grand chose à perdre s’ils décident d’essayer cette solution.

Cette séance de conseil technique a été offerte gracieusement et sans garantie de résultat par votre modeste serviteur. Espérons qu’elle soit profitable à nos amis de chez VADE RETRO et qu’elle leur permettra d’améliorer rapidement leur service 🙂

4 réponses à “Vade retro : L’antispam qui casse tout en voulant bien faire

  1. Vade Retro Technology

    Bonjour,

    Les liens de désinscription de type http ou mailto sont gérés par Vade Retro, qu’ils soient dans un header List-Unsubscribe ou dans le corps de l’email.
    Vade Retro respecte donc les mécanismes classiques de désinscription.

    L’envoi d’emails à l’expéditeur via le Reply-To est un cas dégradé, c’est à dire que le robot de désinscription n’a pas pu effectuer le mécanisme de désinscription, et le dernier recours est l’envoi d’une demande de désinscription à l’expéditeur de l’email.

    Si vous souhaitez faciliter le processus de désinscription pour vos envois :
    – ajouter les liens dans le header List-Unsubscribe pour faciliter la détection des liens,
    – mettez en place une désinscription de type mailto, ou alors une désinscription http triviale (message de confirmation simple tel que « Votre désabonnement a été enregistré », « Unsubscribe successful », « You have been unsubscribed »…).

    N’hésitez pas à revenir vers nous pour tout échange sur le sujet.

    Bien à vous,

    Vade Retro Technology

  2. Aurelien Morillon Auteur de l’article

    Après clic du lien de désinscription, le destinataire atteint une landing page demandant confirmation de la desinscription ET offrant la possibilité de se désinscrire d’autres listes. Cette étape est nécessaire sinon ce serait trop facile pour un petit malin de faire désinscrire tous les identifiants ou adresses d’une base.

    Donc si vous scrapez le lien de désinscription, j’ose espérer que l’utilisateur a bien accès à cette page de confirmation sans quoi vous empêchez le bon déroulement des opérations.

    Je me permet de vous rappeler quelques suggestions, qui vous permettrons peut être d’être mieux considérés par les routeurs (non ! On n’est pas tous des spammeurs et on n’est pas des chiens non plus!) :
    1. Pourquoi ne placez vous pas en PJ une copie du message qui a déclenché la décision de désabonnement .
    2. Pourquoi n’ajoutez vous pas à vos messages une adresse URL permettant aux routeurs de se renseigner sur vos pratiques, vos mécanismes ?
    3. Pourquoi n’utilisez vous pas un code 5.7.1, propre à la détection de bulk/mkt/spam et interpretable par les bounce bots ?

  3. Adrien

    Bonjour,

    Je confirme les problèmes qu’on peut rencontrer avec Vade Retro.

    La solution apporté par cette personne ne fonctionne pas car les emails que j’envoie possède un header List-Unsubscribe qui pointe sur une page http de confirmation de désinscription (10 lignes de codes HTML). En plus de cela il y a des liens HTML de désinscription dans le corps du mail.

    Malgré tous ces moyens pour permettre un utilisateur de se désabonner simplement, Vade Retro n’est pas capable de le faire à sa place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *