Comment gérer vos contenus obsolètes ?

Dans ce dossier, vous allez apprendre pourquoi une mauvaise gestion de vos contenus fait baisser votre référencement et vous fait perdre des ventes.

Vous vous préoccupez plus du développement de votre site web que de sa maintenance et la gestion des contenus. C’est naturel!

Pourtant, la vie d’une entreprise, c’est un perpétuel renouvellement ! Et conserver des informations obsolètes nuit à votre image de marque.
Lorsque les fournisseurs renouvellent leurs gammes, vous devez mettre à jour votre site e-commerce. Vous allez créer de nouvelles références, en remplacer et même en supprimer.

Un agent immobilier performant aura une forte rotation des mandats. Il devra gérer les biens vendus ou loués et ajouter les nouvelles propriétés.

Or ce renouvellement du contenu peut faire varier vos positions dans Google. Si votre site apparaissait sur Google grâce à une référence dont avez stoppé la commercialisation, vous risquez de perdre cette position.

Comment faire pour conserver la crédibilité de votre site auprès des utilisateurs et des moteurs ?

 

6 stratégies de gestion de contenu obsolète


Commençons par définir ce qu’est un contenu obsolète. C’est par exemple une petite annonce qui a été désactivée par son annonceur. Ou bien une page présentant les articles soldés de l’année dernière. Vous pouvez :

  1. Laisser la page dans son jus
  2. Laisser la page telle quelle et placer un encart indiquant que son contenu est obsolète ou a été désactivé
  3. La placer au musée
  4. Supprimer la page web
  5. Supprimer la page et renvoyer un code 410
  6. Supprimer la page et faire une redirection 301

Stratégie n°1 : Ne rien faire


La première option consiste à ne rien faire, ne rien changer. Après tout, la page est indexée et remonte dans les SERPs. Elle génère donc du trafic et il ne faudrait pas amputer le site de cette source de visiteurs.

Le défaut de cette stratégie est d’avoir une réflexion technique à court terme. Le visiteur achalandé par cette page vient pour un service que vous n’êtes plus en mesure d’exécuter. Il risque donc de repartir aussi sec, faisant augmenter votre taux de rebond.

Le webmarketeur Larry Kim a démontré en 2016 que le taux de rebond est pris en compte dans le calcul de vos positions.

Laisser dans son jus un contenu obsolète, c’est donc un coup à sabrer vos positions. Et c’est sans parler de la mauvaise première impression que vous laissez à vos visiteurs !

Stratégie n°2 : Ajouter un placard indiquant que le contenu est obsolète, supprimé ou désactivé.

Avez-vous déjà vu cet encart en rouge en haut d’une page, informant l’internaute de l’obsolescence de ce contenu ?

N’étiez-vous frustré de ne pas trouver une information à jour ?

En informant uniquement de la péremption d’un contenu, vous n’aidez pas votre visiteur …

À moins que n’en profitiez pour lui proposer une référence alternative, par exemple la référence « XTRA999-12 » qui remplace avantageusement la référence « YESS421-11 »

Stratégie n°3 : Placer la page au musée


C’est une pratique assez répandue qui consiste à placer les vieux machins dans une catégorie « Reliques ».

Vous conservez l’indexation, les liens, le texte que vous aviez payé une fortune à l’époque …

C’est rassurant mais d’une utilité fort réduite. A moins que vous n’enrichissiez ce contenu : indiquez les articles qui le remplacent, les accessoires encore commercialisés …

Stratégie n°4 : Supprimer la page web

La suppression pure et simple de la page web est acceptable. Si un contenu ne mérite pas d’être publié, alors autant le supprimer.

Un moteur indexe un nombre limité de pages. Le volume de pages indexables varie en fonction de la notoriété et de la popularité du site.

Parlons du cas très particulier d’un site e-commerce. On y utilise un moteur de filtres pour affiner la recherche par couleurs, formes, matériaux, etc.

Toutes ces combinaisons de filtre s’appellent des facettes. Si elles sont toutes indexables, vous risquez de massacrer votre référencement.

Les moteurs de recherche vont se perdre dans ces facettes et atteindront la limite d’indexation.

Le risque, c’est que des pages plus importantes soient ignorées. Par exemple, vos guides d’achat ou vos fiches-produit.

Pour chaque combinaison de filtres, demandez-vous si elle a une raison d’être proposée.

Doit-elle être retenue dans l’index des moteurs de recherche ?

Cette page mérite-t-elle d’exister ?

Stratégie n°5 : Supprimer la page et renvoyer un code 410


Tout le monde connait le fameux code erreur 404. Le protocole HTTP a prévu un code d’erreur spécifique aux pages définitivement supprimées : Le code HTTP 410 : Gone !

Ce code indique explicitement que la page a existé mais qu’elle n’existe plus. Le moteur arrêtera donc de tenter l’indexation de cette page.

Voici comment renvoyer un code erreur en php :


//Forcer l'envoi d'un code 410
header("HTTP/1.0 410 Gone");

Stratégie n°6 : Supprimer la page et faire une redirection 301

Si le contenu a changé d’adresse, alors faites une redirection vers la nouvelle adresse. C’est facile à réaliser en ajoutant le code ci-dessous dans votre fichier « .htaccess » :

RedirectPermanent /ancien-fichier.php https://www.domaine.com/nouveau-fichier.php

Attention, si vous voulez proposer un nouveau produit à la place d’un autre. Cette technique va dérouter l’utilisateur :

Il a cherché le produit KL243, a cliqué sur le résultat de recherche, et vous lui présentez le DF756.

Ajoutez un encart en haut de la page. Expliquez que le KL243 n’est plus commercialisé et comment le DF756 le remplace avantageusement.

Triez régulièrement vos contenus, votre crédibilité en dépend !


Un peintre en bâtiment vous le dira : on ne repeint pas sur une couche de peinture qui s’épluche ! On doit d’abord nettoyer.
C’est pareil pour votre site web : Les contenus seront enrichis, remplacés supprimés, déplacés.

Autant de tortures à envisager. Certes d’un point de technique mais surtout d’un point de vue commercial !

4 questions pour savoir quoi faire de vos vieux contenus

  1. Le contenu a-t-il été déplacé ou remplacé par un contenu plus récent, plus complet ? => Faire une 301
  2. Un article n’est plus disponible mais vous en assurez le SAV => Modifiez votre page en conséquence. Présentez les solutions de SAV.
  3. Un article n’est plus disponible et a été remplacé par une nouvelle référence ou gamme => Modifiez votre page en conséquence. Présentez le produit remplaçant, le produit qu’il a remplacé et les solutions de SAV de l’ancien.
  4. Un contenu a été définitivement supprimé, vous ne pourrez plus faire de business avec, vous n’assurez aucun support, vous n’avez plus aucune raison de communiquer dessus ? Vous ne voulez plus être contacté au sujet de ce contenu précisément ? => Supprimez la page et renvoyez un code 410.

Stratégie de contenu : faites-vous former ou déléguez !

La rédaction de vos contenus et le choix des sujets dépendent d’une stratégie de contenus bien préparée. Vous devez traiter cette étape de votre communication avec sérieux. Vous n’êtes pas à l’aise ? Faites vous former ou déléguez à une agence.

Formation Stratégie de Contenu

Formez-vous à la stratégie de communication avec la Méthode Digitale. Organisme de formation référencé à la DIRECCTE :
Découvrir la formation

Confiez à une agence votre plan de communication

Vous préférez vous concentrer sur votre activité et vos ressources internes sont déjà bien occupées ? Confiez à une agence de communication pour stratégie éditoriale.
L’agence de communication Egoprod élabore des stratégies efficaces. Une fois par mois, votre chef de projet vous kidnappe pour monter une action forte.
Prendre contact avec l’agence