Comment se protéger contre le blog seeding ?

« Sympa ton blog », « Merci pour l’info » .. En voila des commentaires aussi sympathiques qu’inutiles, semés sur le web.  Ces commentaires ont un but précis et peuvent compromettre la visibilité de votre site sur Google.

Pour quelles raisons ces commentaires apparaissent ? Quels sont les effets pervers ? Comment s’en prémunir ?

Petits petits petits :o°

Quand on lance un nouveau site, tous les moyens sont bons pour trouver de nouveaux liens. A l’époque, on ne se posait pas trop de questions et on lançait des soumissions sauvages dans les annuaires et les FFA. Et le plus beau, c’est que ça suffisait 8 fois sur 10 !

Seulement, les temps changent, les méthodes aussi. Les référenceurs toujours aussi créatifs, cherchent de nouvelles manières de gagner ces liens, si précieux, pour améliorer leurs positions sur les résultats de Dieu Google (amen).

Il existe des techniques qui fonctionnent encore très bien, telles que les échanges de liens ou de contenus. Il suffit d’avoir quelques copains webmasters et c’est parti pour se livrer à l’échangisme hypertextuel.

Les « nouvelles » tendances sont à la participation sur des plateformes sociales, telles que les Blogs ou les forums. Vous avez le droit de mettre un lien en « remerciement »  pour votre participation.Ce système de contenu généré par l’utilisateur est l’huile du marketing de fidélisation. et la probabilité d’obtenir un lien est plus importante qu’en emailing : Pas besoin donc de solliciter des inconnus pour leur proposer d’échanger vos liens.

Dans le meilleur des mondes,  ce serait une formule géniale pour faire participer les visiteurs et récompenser les plus actifs. Mais nous sommes dans un Monde de Mercanaires du Web :

Ce qui compte avant tout, c’est de « pécho du backlink bien juteux ».

Le référenceur fainéant et opportuniste, voit les blogs comme des milliers de liens possibles vers les sites de ses clients.

Résultat : Votre journée picnic dans le monde des bisounours se transforme en véritable cauchemar : Vous voila plongé dans un space invader où shooter les faux commentaires devient votre principale occupation.

Quelles contre-mesures :

Tout d’abord, il faut bien comprendre que c’est une forme particulière de spam et que ce sont des humains qui polluent vos commentaires.
Les pièges à souris ne fonctionnent pas avec les rats, il faut donc s’attaquer à la motivation de cette pratique, plutôt qu’à la prévention et la correction de ses conséquences.

  • Le captcha est inefficace contre les blog seeders, puisque ce ne sont pas des robots mais des humains.
  • Les liens en nofollow arrêteront peut être les référenceurs expérimentés, mais pas les débutants qui sont les nombreux.
  • Les filtres bayésiens sont sympas mais nécessitent un temps d’apprentissage et laisseront toujours passer des trucs.
  • La modération manuelle est envisageable mais sur de forts volumes, ça devient ingérable.

Pas de solution miracle, malheureusement.

Il faut adapter selon l’audience et la thématique abordée. Pour ce blog, j’ai opté pour la modération manuelle. Désolé si vos commentaires n’apparaissent instantanément, mais au moins vous êtes surs qu’ils sont lus 😉

Pour un autre blog, j’ai opté pour quelque chose du plus radical :

Virer le champ « Site » du formulaire, supprimer les balises HTML et mettre les liens passés dans les commentaires en nofollow. Ainsi le pagerank n’est plus distribué et les moyens de création de liens artificiels sont nettement réduits.

En effet, j’ai constaté que ceux qui y postent des commentaires n’ont pas de site. Et quand ils passent un lien, c’est vers une ressource qui ne leur appartient pas.

Ils se fichent donc que le lien soit nofollow et l’intérêt de commenter pour un référenceur devient très limité !

 

Et vous, qu’est ce qui marche pour vous ? Comment gérez-vous les seeders ?