Pourquoi adapter une page en fonction de la résolution ou du navigateur n’est PAS une solution ?

gazing1[1]

Si l’adaptive design adapte la présentation de l’information à la résolution d’écran du terminal utilisé, je tiens à rappeler qu’il s’agit d’un échec en terme d’ergonomie et qu’on ne peut le considérer, au mieux, comme une simple béquille réalisée par des informaticiens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

A l’ère du 3D full HD et de la 4K dans les salons, le commun des mortels embarque sans le savoir un écran de 800x480pixels dans la poche : Les smartphones sous Ios, Android, WMx ont envahi le web.

Alors des petits génies se sont dit « Tiens, on va adapter la page en fonction du navigateur »

Et voilà pourquoi on se retrouve à surfer depuis nos tablettes android 10″ sur des sites aux designs playschool, limités en fonctionnalités.

J’ai tapé ce post dans mon canapé, grâce à mon clavier sans fil avec trackpad intégré, via mon HTPC sur ma dalle TV de 1980 x 1080 pixels , avec  4 mètres de recul. Si mon navigateur n’était pas équipé d’une fonction Zoom, je peux vous certifier que malgré des lunettes au poil, je serais obligé de plisser les yeux pour lire ce que je rédige, ou d’inconforter mon douillet séant pour me rapprocher de l’écran.

Tant que les terminaux ne seront pas capables de déclarer la taille physique de l’écran ET sa distance par rapport aux yeux de l’utilisateur, adapter la présentation de l’information relève de la divination.

Une réponse sur “Pourquoi adapter une page en fonction de la résolution ou du navigateur n’est PAS une solution ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>