Bien lancer sa Start Up

Vous avez un projet de site Web et vous aimeriez en tirer tout son potentiel. Retrouvez ici un guide complet mêlant Gestion de Projet, comptabilité analytique et développement personnel pour réduire le risque d’échec, augmenter le potentiel de retour sur investissement et calculer la valeur de votre business.

 

Contents

Allez vous rester motivé dans la durée ?

Rester motivé tout au long du cycle de vie de votre projet est un challenge qui nécessite de votre part un travail  de préparation et de lucidité. Le Job dont vous rêvez n’est peut être pas celui que vous croyez. Bud Caddel, de whatconsumesme.com donne la recette du boulot parfait en une seule infographie :

L’activité parfaite, c’est être en mesure d’être payé pour quelque chose que vous savez et voulez faire. Ce diagramme vous indique également comment réagir s’il vous manque une composante :

  • Si vous faites bien ce que vous aimez faire : Apprenez à monétiser ou vendre votre travail en suivant des cours de vente ou en recrutant un commercial.
  • Si vous travaillez dans ce que vous aimez faire, mais que vous n’êtes pas très bon, faites des formations, mettez vous à niveau, passez des certifications, débauchez un bon élément de votre concurrent. Ce point démontre vos faiblesses en ressources.
  • Enfin, si vous êtes payé à faire des choses que vous n’aimez pas : Apprenez à dire non et concentrez vous sur ce que vous aimez. Refusez certaines opportunités de business ou recrutez quelqu’un qui adore accomplir ces missions.

Testez votre projet en conditions réelles avant de vous lancer

Tordons le cou aux idées fausses : Si un hébergement ne coûte que quelques dizaines d’euros par an, un projet web reste très coûteux en ressources humaines et financières. Si vous présentez votre projet à votre famille et vos amis, ils ne voudront pas vous blesser et vous diront très probablement « C’est une super idée », alors qu’ils pensent très probablement tout le contraire.

Faites mûrir votre idée et validez votre business model directement auprès de vos futurs clients : Commencez à prospecter pour de vrai et proposez leur votre offre. La validation, c’est un devis signé et un chèque d’acomptes !

Limitez votre business model aux compétences que vous maîtrisez

Comment vais-je gagner de l’argent avec mon projet web ? Cette question, pleine de sens, mérite que l’on s’y attarde un peu. Connaissez vous les différentes manières de gagner de l’argent sur l’Internet ?

  • Rémunération publicitaire (au display)
  • Rémunération publicitaire ciblée (au clic)
  • Rémunération télémarketing (au lead)
  • Rémunération commerciale (à la vente)

Bien des échecs sont liés à un mauvais choix du modèle économique. Sachez vous arrêter là où vous perdez la maîtrise de la performance commerciale. Si vous ne savez pas faire des bandeaux publicitaires accrocheurs, vous ne maîtriserez pas le taux de clics. Arrêtez vous à une rémunération au display.

Etude de cas : Les annonces immobilières

Les sites de petites annonces en ligne fleurissent et leur nombre ne cesse de croître, année après année, malgré un nombre encore plus important d’échec cuisants. Le modèle économique le plus souvent rencontré est l’abonnement mensuel proposé aux agences immobilières.

Avant de lancer un tel site, demandez vous comment allez vous gagner de l’argent et comment allez vous justifier le coût de votre abonnement si vous ne pouvez pas présenter un historique de visites. Il existe déjà des dizaines de sites gratuits, qui génèrent des milliers de visites.

Difficile de faire moins cher que gratuit, n’est-ce pas ?

Pourquoi un agent paierait-il ? Qu’avez vous à proposer en plus ? Qu’est ce qui rend votre offre légitime ?

Le choix des outils pour vous contacter

Les visiteurs voudront peut être vous poser quelques questions avant de commander une prestation ou un produit chez vous. Avez vous réfléchi aux outils mis à disposition pour les aider à vous contacter ?

Etes vous prêt à répondre aux sollicitations par email ? Par téléphone ? Devez vous mettre en place un numéro vert ou un numéro surtaxé ?

Comment allez vous orienter vos flux ? Un serveur vocal doit-il être installé pour orienter vers le service commercial ou le SAV ?

 

N’investissez pas dans des locaux mais dans une domiciliation pour démarrer

Saviez vous que depuis 1998, date de mise en ligne de ma première activité web, je n’ai jamais eu besoin de locaux commerciaux pour travailler efficacement  et gérer mes business ?

Bien entendu, ça ne s’improvise pas et une bonne dose d’autodiscipline est nécessaire pour se lancer en home office. Je vous ai concocté une compilation de 15 bonnes pratiques pour travailler efficacement en HomeOffice.

Vous pourrez compléter la lecture de cet article avec cette liste de 7 réductions de charges grâce au télétravail. Vous n’avez décidément aucune raison de refuser cet aménagement parce qu’au final, tout le monde est gagnant !

Néanmoins, j’ai commis des erreurs et la plus grosse est d’avoir domicilié mes entreprises à l’adresse de ma résidence principale. Que ferai-je demain si je dois déménager ?

Si vous avez les moyens, je vous recommande d’opter pour une domiciliation pour éviter à votre entreprise d’être confrontée en même temps que vous à un déménagement. Autre intérêt : Vous pourrez rediriger le courrier chez votre assistante de direction en télétravail lorsque vous vous serez développé.

Comment faire réaliser votre projet ?

 

Faut-il un site beau pour vendre ?

Derrière ce titre impertinent et ouvrant aux débats les plus enflammés se cache une réelle préoccupation : Votre identité graphique. Si votre site est en retard sur son temps et que vos concurrents sont plus sexy, vous risquez de passer à côté de nombreuses ventes. Mais faut-il nécessairement éclater les budgets pour rester à la mode ou avoir les dernières innovations technologiques ?

Faut-il un site (vraiment) beau pour vendre ?

Budget limité ? Associez vous avec un technicien !

Si les levées de fonds ont depuis toujours été un sport national pour obtenir le financement d’un projet Web, la réalité est que vos options sont limitées en l’absence d’un réseau solide. Entre la peur de se faire piquer l’idée et la peur de se tromper en proposant à un expert du Web de devenir associé, difficile en effet de franchir le cap. Il reste la voie habituelle du « j’essaie de faire moi-même ». Dans ce cas, vous pouvez grandement limiter les risques en optant pour des formations professionnelles et du coaching.

Comment choisir vos fournisseurs et sous-traitants ?

Gérer un projet vous confronte très vite à une difficulté majeure : Vous ne pourrez pas tout bâtir vous même et devez apprendre à déléguer. Quelle responsabilité de confier une tâche à quelqu’un d’autre ! Et si ça se passe mal ? Pour qui vais-je passer ?

Si le choix du fournisseur est compliqué, voici quelques pistes à creuser. Tout d’abord établissez un cahier des charges incluant les détails du livrables, les délais et le budget. Ensuite, listez les contraintes et les  exigences. Enfin, entretenez vous avec les candidats, comme s’il s’agissait d’un entretien d’embauche. Votre objectif sera de valider sa capacité à répondre aux contraintes du cahier des charges.

Une autre question revient souvent : Doit-on recourir aux services d’un prestataire français, ou bien doit-on succomber au chant du OffShore pour faire des économies ?

 

Améliorez continuellement votre projet

Un projet web a une vie après sa mise en ligne. Il faut relever régulièrement les compteurs et améliorer les performances jusqu’à l’atteinte des objectifs que vous avez fixé.

Une fois ces objectifs atteints, vous devrez voir plus loin et faire mieux, sans quoi la concurrence vous rattrapera tôt ou tard et vous dépassera.

Ce principe est utilisé tous les jours en industrie, il s’agit du Kaizen, ou plan d’amélioration continue. C’est une méthodologie simple, rationnelle, efficace à mettre en œuvre dès les prémisses de votre business.

Gérez les priorités

Votre projet va prendre de l’ampleur et vous aurez plein d’idées pour développer votre entreprise. Mais à courir plusieurs lièvres, vous risquez d’en attraper aucun. Pour garder le focus, vous devrez trouver votre méthode et faire des choix, même si cela revient à sacrifier une idée au profit d’une autre. Lorsque je commence à être débordé, je met en route une procédure très simple qui me permet de gérer les priorités en fonction du retour sur investissement.

Maitrisez vos coûts de fonctionnement

Faites régulièrement le point sur vos dépenses et cherchez comment vous pouvez réaliser des économies. Saviez vous que modifier votre politique de remboursement peut vous aider à réaliser des économies ?

Découvrez combien coûte réellement le remboursement d’une commande

Augmentez votre productivité

Organisez votre espace de travail pour ne plus perdre de temps

Chercher un classeur, une agrafeuse et dépanner une Nième fois votre scanner peut littéralement tuer votre productivité. Pour éviter de perdre du temps à chaque fois que vous avez besoin  de quelque chose, organisez votre bureau. Chaque chose a une place et chaque place a sa chose.

Découvrez comment bien organiser votre bureau pour générer des profits cachés

Utilisez des formats de fichier que tout le monde connait

Le choix du format des pièces jointes conduit, dans certains cas, à la perte de productivité. Par exemple, utiliser des formats peu communs, comme ODS ou RAR, impliquera, tôt ou tard, des plaintes de client n’étant pas équipés d’OpenOffice ou de winRAR.

De même, la gestion des pièces jointes au format TXT peut devenir problématique lorsque votre webmail les incorpore au sein de votre message, au lieu de les laisser en pièce attachée. (Découvrez comment configurer Thunderbird pour éviter ça)

 

Optimisez votre chaine logicielle et vos process

Bien souvent, ce n’est pas de votre faute si vous mettez du temps à faire les choses. C’est votre machine ou votre logiciel qui limite votre productivité. Quelques exemples :

Votre logiciel de messagerie limite le nombre de connexions simultanées et relever toutes les boites de l’entreprise peut prendre jusqu’à 7 fois plus de temps. Voici comment votre administrateur réseau peut agir pour débrider votre serveur email.

Vous avez installé plusieurs sites avec WordPress et à chaque sortie d’une nouvelle version, vous devez les mettre à jour un par un. Découvrez comment regrouper tous vos sites sur un seul WordPress multisites pour économiser un temps fou en maintenance.

 

Comment estimer la valeur d’un site web ?

Votre site vaut-il les quelques milliers d’euros investis dans votre projet ? Savez vous que votre site n’a probablement pas la valeur que vous lui donnez ?  Peut-être même qu’il ne vaut rien du tout !

Pour estimer sa valeur, la première étape consiste à faire la somme de toutes les charges liées à son exploitation : Hébergement, infogérance, politique de sauvegarde, maintenance technique, référencement, budget webmarketing, main d’œuvre, achats divers …

Ensuite, faites la même chose pour les recettes : Ventes directes, revenus publicitaires, location de fichiers …

Enfin, calculez le profit : Recettes moins dépenses.

La durée de vie d’un site est incertaine au delà de quelques mois et se dire que les performances seront similaires sur plus de 18 mois est totalement irréaliste.

Votre site a donc pour valeur entre 10 et 18 mois de profits, selon son historique et votre gestion du risque en référencement.

Quels indicateurs valider  avant de racheter un site web ?

Vous avez un peu d’économies et vous avez envie de les investir dans un site déjà lancé, pour gagner du temps. Pourtant, le rachat d’un site web est un acte aussi délicat que celui d’une entreprise. Consultez ma checklist pour éviter de vous faire pigeonner.

Comment expliquer des revenus publicitaires en baisse ?

Les revenus sont directement liés au trafic. Contrôlez la saisonnalité de vos mots clés pour savoir si vous avez raison de vous inquiéter ou si ce n’est que passager.

Si la baisse de revenus est supérieure à la baisse de trafic, alors c’est inquiétant et vous devez poursuivre vos investigations. Contrôlez ensuite le taux de clics sur vos publicités. Si le taux de clic est moins bon que d’habitude, il s’agit d’un ciblage moins efficace, ou d’une variation comportementale : En décembre les gens préfèrent consommer du « Noël » que des produits financiers. Du coup, les revenus adsense trinquent sur ces thématiques.

Pour optimiser le choix des bonnes publicités, vous pouvez ajouter les tags de ciblage avant et après votre article.

Quand au CPC, vérifiez s’il baisse sans raison de saisonnalité : adWords permet aux annonceurs de choisir et exclure les éditeurs qui consomment trop de clics sans générer de business. Sur des secteurs en crise, le nombre d’annonceurs peut aussi baisser, ce qui implique des enchères moins agressives.

 

Comment réagir si les revenus publicitaires vous déçoivent ?

Vous avez placé des encarts publicitaires sur votre blog mais les revenus sont décevant par rapport au temps consacré à rédiger vos articles et à les promouvoir. Levez la tête du guidon et sortez les outils de statistiques, c’est le moment de vous demander si vivre de ses revenus publicitaires est un Business Model réaliste.

Testez !

Devez vous céder aux promesses des vendeurs de rêves affirmant qu'on peut devenir riche avec adsense ?
Pouvons-nous céder aux promesses des vendeurs de rêves affirmant qu’on peut devenir riche avec adsense ?

S’il y a bien un sujet sur lequel il n’y a pas de science exacte, c’est le rendement des espaces publicitaires. En effet, les revenus varient fortement selon la thématique abordée et l’audience.

Le seul moyen de percer leurs secrets, c’est de tester… Tester encore et encore.

Sur un site consacré à l’habitat, j’ai doublé les revenus sans pour autant en rajouter des tonnes, ni faire venir plus de monde sur le site modifié. Comment? Tout simplement en déplaçant un bloc d’annonces adsense et en ajoutant un bloc de liens. C’est sûr qu’une fois que c’est fait, on se demande pourquoi on ne l’avait pas fait dès le début …

Si malgré tous vos tests rien n’y fait et que vous gagnez moins de 3€ pour 1000 affichages, rendez vous à l’évidence :  Le modèle économique de l’espace publicitaire n’est peut être pas adapté à toutes les thématiques.

WebDesign et Ergonomie Web

 Comment personnaliser son menu avec wordpress ?

Par défaut, les thèmes wordpress génèrent un menu automatiquement à partir de la liste des Posts de type « Page ». Pratique pour un blog à ses début, cette automatisation montre vite ses limites quand le site grossit et gagne en fonctionnalités. Pourtant, ajouter un menu personnalisé sur son thème wordpress n’est pas très compliqué. Il suffit d’ajouter quelques lignes de code dans le fichier « functions.php », puis de configurer votre nouveau menu dans la section « apparence » de wordpress.

Votre menu déroulant est-il compatible tablette ?

Les déroulants sont toujours autant à la mode et même s’ils évoluent au gré des saisons, ces menus conservent pratiquement tous les mêmes comportements. Saviez vous que ce type de menus peut réduire considérablement l’expérience utilisateur sur les tablettes ? Voici pourquoi et comment faire pour résoudre le problème.

Votre code HTML respecte-t-il la sémantique ?

Si les outils modernes permettent à Mme Michu de tenir un blog sans trop s’y connaître en code HTML, cette facilité d’accès peut aussi conduire à un mauvais usage de certaines balises et casser la bonne interprétation du code. C’est souvent le cas avec la balise ABBR ou encore avec les H1/H2/Hn.

Séparer la forme du fond avec la mise en page CSS

L’intégration web dispose d’outils très puissant pour vous libérer de la mise en page. Grâce à CSS, vous pourrez appliquer un style à tous les titres de votre site, en une seule ligne. Vous pourrez ajouter une ombre autour de vos contenus, sans avoir à insérer une image de fond. Pour que ça fonctionne, il suffit d’oublier les outils de mise en forme fournies par votre CMS. C’est votre thème qui se chargera de tout mettre en place !

nbsp;

 Astuces de développement web

4 bonnes pratiques pour développer un code plus propre

Tout le monde peut très rapidement apprendre à programmer et imbriquer des conditions IF et des boucles While. Cependant, produire du code propre, lisible et réutilisable demande de la rigueur et de l’anticipation.

Retrouvez ici mes 4 règles pour produire du code propre et utilisable !

Comment installer un script d’autocomplétition AJAX ?

L’autocomplétition est un outil d’ergonomie permettant de suggérer des mots clés en temps réel, selon la saisie de l’utilisateur. Certains framework proposent de telles fonctions mais pour des raisons de compétences ou d’économie, vous préfériez installer un script dédié à cet usage.  http://www.aurelien-morillon.com/mon-site-web/autocompletion-ajax-sans-framework/

Comment gérer un espace utilisateur

Vous pouvez attribuer une adresse personnalisée à un utilisateur, sans avoir besoin de créer physiquement un dossier dédié sur votre hébergement FTP. Voici comment le réaliser avec l’URL Rewriting :

http://www.aurelien-morillon.com/mon-site-web/gerer-des-dossiers-utilisateurs-avec-l-url_rewriting/

Comment sécuriser votre site web ?

Comment protéger l’accès à un dossier avec un mot de passe ?

Vous stockez sur votre hébergement des documents d’entreprise et pour les partager avec des collaborateurs ou des sous-traitants. Néanmoins, vous ne souhaitez pas qu’ils soient accessibles par n’importe qui. Découvrez comment protéger l’accès en configurant votre serveur Apache.

Captcha : La fausse bonne idée

Les captcha sont partout sur le web et donnent des boutons aux internautes parce qu’ils sont difficiles à maitriser. Vous n’en avez pas marre de prouver que vous êtes un humain ?

Découvrez pourquoi les captcha ne devraient pas être installés sur votre site.