Comment afficher sa photo dans les commentaires de blog

Hello, aujourd’hui un sujet un peu plus casual, parce que j’ai remarqué que beaucoup de gens qui commentent n’ont pas de photo associée dans leurs commentaires. Comme c’est un peu tristounet, voici l’astuce pour afficher votre trombine sur les blogs : http://fr.gravatar.com/

 

Il suffit d’indiquer votre adresse email, puis d’uploader une jolie photo (ou de faire joujou avec la webcam)

… Et voila 🙂

A chaque fois que vous commenterez sur un site compatible Gravatar (et ils sont nombreux!), votre photo apparaitra si vous utilisez l’email fournie à l’inscription.

 

Vos commentaires rapportent encore plus de liens

En laissant un commentaire, vous pouvez laisser l’adresse de votre site, ce qui octroie un lien supplémentaire vers votre site. Pendant un mois, je vais tester le plugin « CommentLuv », qui vous permet d’obtenir un lien supplémentaire vers l’un des derniers articles de votre blog. J’espère ainsi pouvoir remercier les bloggers pour leur travail.

Cela va sans dire, je serai sans pitié pour les tentatives grossières de blog seeding (Par exemple : « Merci pour ton article » et autre)

Si quelqu’un a déjà utilisé ce plugin (ou keywordLuv), ça m’intéresserait d’avoir un retour sur expérience 🙂

WordPress : Comment autoriser les contributeurs à uploader ?

WordPress gère les utilisateurs avec différents niveaux de d’accès aux fonctionnalités. Ainsi on peut attribuer un rôle différent selon le niveau de confiance accordé à nos membres. Par exemple, dans le cadre d’une organisation rédaction-relecture-publication, les rédacteurs devraient avoir le rôle « Contributeur ». Seulement voilà, le rôle contributeur ne permet pas à l’utilisateur d’uploader des medias ou d’ajouter une illustration à son article.

Il suffit d’ajouter dans le fichier functions.php de votre thème les lignes suivantes.
Continuer la lecture

La pomme survivra-t-elle au décès de Steve Jobs ?

Mes plus proches amis le savent, je porte bien peu de considération aux produits Apple, non pas pour la qualité du design ou des applications mais plutôt à cause de la meute de fanboys et leur politique fermée, pour ne pas dire nombriliste.

Quand Obama dit que l’amérique a perdu un grand inventeur, je dirais plutôt que l’amérique a perdu un grand marketeur. Après tout, les tablettes tactiles existaient bien avant l’iPad, les smartphones existaient bien avant l’iPhone. Les ordinateurs « tout intégré » existaient bien avait l’iMac.

Ces dix dernières années, Steve Jobs n’a rien inventé de transcendant. Par contre,il a su présenter le bon produit au bon moment, il a su mettre les fonctionnalités en avant. Il a su comment rendre ludique et fun l’usage de matos informatique qui habituellement fait penser au TAF.

Steve Jobs a été un génie. Je me souviens de trois clés trouvées dans un article que j’ai lu et retenu il y a quelques jours sur un autre blog dont ne je me rappelle pas le nom (Shame on me ! – Si l’auteur se manifeste, je serai heureux de faire un lien vers son article qui est bien plus développé) :

– Rendre le produit vendable. Un produit visuellement engageant, qui fonctionne sans accroc, quitte à se couper de 90% du microcosme logiciel (Jailing) et des produits culturels (Boycott de Flash et des millions d’applications interactives développées par cette techno).

– Communiquer et créer le désir : Des fuites d’informations qui créent le teasing, des Keynotes qui émulent la foule et révèlent des secrets.

– Créer un culte de l’entreprise : Il n’y a qu’à voir (et écouter) tous ces fans invétérés pour comprendre l’ampleur du phénomène. Quand les clients deviennent des fans, le prix n’est plus une barrière. On peut les saigner à blanc qu’ils en redemandent : Combien de RMIstes sont équipés d’iPhone ? Combien d’étudiants sont équipés d’un MAC pour faire du traitement de texte et aller sur le WEB, là où un ordinateur quatre fois moins cher ferait aussi bien l’affaire.

Seul l’avenir pourra nous éclairer sur ce dernier point : Les fans vouaient-ils un culte à Steve Jobs ou a Apple ?

Nouveaux Timbres verts : Ne vous faites pas avoir

Ce midi, j’ai reçu une lettre de La Poste. En vous cirant les pompes à grand coup de M. Le Directeur, il vous présentent leur nouveau Timbre Vert, plus écologique parait-il, avec une livraison en 48H. « Encore une campagne d’autopromo qui surfe sur l’écologie » me dis-je … Je me laisse retomber dans mon fauteuil-de-directeur, mon regard se pose sur ma planche de timbres au tarifs économiques et brutalement, c’est l’horreur et la stupéfaction. Je commence à comprendre …
Continuer la lecture

L’API de Yahoo SiteExplorer est morte !

Voila, c’était annoncé depuis pas mal de temps mais une page se tourne : Yahoo a définitivement fermé son API SiteExplorer.

Cette API, qui était GRATUITE, permettait de récupérer des infos croustillantes sur un site web, telles que le nombre de liens entrants. C’était vraiment un outil stratégique, mais c’est bel et bien terminé.

Merci à la communauté de stackexchange.com (Faudra lire en english les petits amis  …), qui a trouvé deux candidats pour mettre à jour vos scripts :

L’API de SEOMOZ : http://www.seomoz.org/api

L’API de COMPETE : https://www.compete.com/developer/

photo credit: alancleaver_2000

Monétisation : AdWords n’aime pas les siteUnder

Certains supports publicitaires sont plus intrusifs que d’autres. C’est par exemple le cas des Site Under. Le Site Under ouvre le site d’un partenaire commercial dans une nouvelle fenêtre, sous la fenêtre en cours. Si l’usage de ce format prête à débat, le sujet de ce billet est ailleurs : Son incompatibilité avec les CGU de Google AdWords.

J’en ai fais les frais il y a quelques temps, il me parait donc essentiel de partager l’info – les Site Under sont considérés comme des popups par Google adWords.

Résultat : Vos nouvelles campagnes seront refusées si la page de destination est monétisée par un Site Under. Google a par ailleurs annoncé que les campagne en veille seront également contrôlées. Vérifiez donc vos landing pages s’il vous arrive de monétiser à coup de Site Under.

Quant aux campagnes en cours de diffusion, mon petit doigt me dit que des contrôles aléatoires peuvent avoir lieu, il ne faudrait pas se croire à l’abri une fois une campagne validée.

Bon adStuffing 😉

Comment imposer une illustration à facebook quand vous « jaimez »

Si le bouton j’aime de Facebook est critiqué pour son manque de discrétion, c’est aussi un outil de marketing viral dont il serait idiot de se priver lorsque son audience utilise Facebook au quotidien. Seulement voilà, Facebook a la fâcheuse habitude de se tromper d’illustration lorsque vous cliquez sur J’aime. Pourquoi et comment résoudre ce problème ?

Continuer la lecture

Vous Vendrez mieux quelque chose que vous utilisez

Tout est dans le titre : Si vous utilisez ce produit, c’est qu’il vous est utile. C’est plus facile de vendre quelque chose que vous utilisez au quotidien, plutôt qu’un article dont vous ne connaissez rien.

En effet, vous serez beaucoup plus convainquant si vous connaissez votre produit et si vous êtes intimement convaincu de son utilité. En vendant un produit que vous utilisez, vous pouvez réaliser des démonstrations sans faillir, vous maitriser les problèmes de votre prospect et vous pouvez montrer comment le produit va les aider à les résoudre.

Et cerise sur le gâteau : Vous connaissez les défauts du produit, donc vous pouvez en parler et montrer comment passer au travers, ou bien expliquer pourquoi ça ne vous a pas freiné 😉

Une video en page d’accueil pour présenter votre offre commerciale

Bonne nouvelle, un visiteur arrive sur votre site pour la première fois ! Il ne vous connait pas, il sait pas concrètement ce que vous faites, ni à qui vous vous adressez.

Votre page d’accueil s’affiche. Un logo, un slogan, des menus à n’en plus finir, des articles plein les yeux. Plein d’infos … trop d’infos.
Ce n’est pas votre visiteur qui est perdu, c’est vous qui avez perdu votre visiteur.

Si votre site regroupe des dizaines de solutions et s’adresse à différentes cibles, la construction d’une homepage universelle  devient rapidement un vrai casse tête.
Pourquoi ne pas guider le visiteur avec une belle video ? Pourquoi ne pas opter pour une hôtesse virtuelle ?

L’hôtesse virtuelle, c’est un personnage qui, dans une video de quelques dizaines de secondes, présentera les problèmes que vous savez résoudre et les solutions que vous proposez, en indiquant les rubriques concernées à chaque étape de la présentation.

Pourquoi est-ce efficace ? Pour bon nombre de personnes, regarder et écouter une video requiert moins d’effort et de concentration que lire un texte. Culturellement, nous sommes habitués à rester des heures entières devant une télévision ou une toile au cinéma. Rester passif à recevoir des informations est confortable. L’information passe donc plus rapidement, plus efficacement.

L’hôtesse virtuelle est efficace parce qu’elle passe une information concise en réduisant les efforts de traitement, il suffit de cliquer sur un bouton pour démarrer la lecture de la video.

Une telle video nécessite toutefois une bonne préparation, dont vous trouverez les différentes étapes ci-dessous :

Continuer la lecture