570$ : Le prix à payer pour que Google déclare un site piraté

Et si je vous disais que les référenceurs se divisent en deux camps? Les White Hat (Les gentils) et les Black Hat (Les méchants).Les whites ont des pratiques clean, ils référencent leurs sites en respectant leur prochain, tandis que les blackhat, eux, s’en fichent royalement. Ces derniers préfèrent utiliser des outils plus ou moins automatisés pour exploiter toutes possibilités d’ajouter des liens sur un site distant. Mais voila, leurs outils nuisent réellement aux blogs et forums. Détails :

Les premiers outils proposaient d’inscrire son site dans des annuaires ou des pages de liens. Ca n’embêtait pas grand monde, Google comptait « +1 » et tout le monde était heureux, sauf peut être Google.

Mais les temps changent et Google a décidé que les annuaires et les pages de lien, c’était caca ce n’était pas propre. Alors les référenceurs se sont adaptés et à présent, ils créent des profils dans les forum, sans oublier de préciser l’adresse de leur site pour créer de nouveaux liens.

D’autres vont carrément plus loin et postent automatiquement des messages dans les forums et les blog pour ajouter des contenus sensés aider le référencement.

Mais voila, Google a décidé que ça non plus, c’est pas bien :

 

Recherche Google sur "Forum voyage"

 

Ces logiciels portent les doux nom de sick submitter, Link farm evolution, ou encore xRumer. Ce sont des véritables plaies, ils spamment forums et blog, ils résolvent les captcha automatiquement, ils cliquent sur les liens de validation en double optin, bref, ils s’adaptent très rapidement aux contremesures standard, qui ne permettaient déjà pas de se protéger des spammeurs en mode manuel.

La dernière version de xRumer, développé par nos Amis les Russes, coute 570$. Même pour celui qui l’utilise, il n’est pas clair.. 570$, c’est le prix à payer pour pourrir un site et faire en sorte que Google lui colle l’étiquette « Il est possible que ce site ait été piraté ».

Voilà, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour dégommer vos concurrents, c’est pas cher, et Google participe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *