Aurélien Morillon - Consultant Formateur professionnel webMarketing

Combien ça coute de rembourser une commande ?

-

Le 26 mars 2012 - Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

Un client vous a commandé un produit et il désire être remboursé. Savez vous combien ce remboursement va-t-il vous coûter ?Le cout de la commission bancaire ? Ce serait tellement bien ! Son véritable coût est bien plus élevé, malheureusement. Pour maîtriser le coût d’un remboursement, il faut remonter jusqu’à l’avant vente. En voici tout le cheminement.

Données de base : La main d’oeuvre est comptée avec un cout entreprise de 25€/h et on part d’un site pure player qui obtient son trafic grâce à des campagnes publicitaires au clic.

  1. Génération du trafic : Généralement, cout du clic moyen en adwords, par exemple 0.50€
  2. Transformation du contact en prospect : (Maintenance + Amortissement du site web) / visiteurs mensuels. Par exemple : 3000€/10.000 visiteurs = 0.30€
  3. Transformation du prospect en contact qualifié : Cout de la prospection. Par exemple, 0.25€ pour une prospection email
  4. Transformation du contact qualifié en client : Entretien téléphonique avec un conseiller commercial : 6€ pour 15 minutes
  5. Prise en charge de la commande : Cout de la commission bancaire + cout de secrétariat / Facturation : 6€ pour 8 minutes
  6. Début de la prestation/ livraison du produit : Variable, mais mettons 10€ de frais de port
  7. Prise en charge du client insatisfait : Entre 2 et 30 minutes selon votre politique de remboursement. Par exemple, 10€ en moyenne
  8. Prise en charge du retour de la marchandise : 10€ entre le cout du so-colissimo et la M.O. pour le générer
  9. Prise en charge comptable du remboursement : Facture d’avoir, émission du remboursement … 6€ pour 15 minutes de secrétariat

L’addition en eCommerce : 50€. Une salée plombé à cause de l’obligation de prendre en charge les frais de port induite par la loi Chatel.

L’addition en prestation de service : 30€ + Le cout entreprise de ce que vous avez commencé, plus l’amortissement des outils d’automatisations.

 

Donnez votre avis :

 

RSS des commentaires | TrackBack URI