harder, better, faster, stronger Pas besoin d’être un génie pour relever les manches !

Si de ma précédente vie, je ne devais retenir qu’une seule chose, je crois bien que ce serait celle ci : Il n’y a pas de recette miracle, la seule méthode qui fonctionne est celle de l’empirisme et du travail bien fait.

Ci contre se trouve une roue de Demming. D’autre l’appellent le PDCA, pour Plan, Do, Check, Act.

Le but de cette roue est de matérialiser le chemin vertueux de l’amélioration continue. Ce peut être l’amélioration d’un produit, d’un service, d’une procédure, d’un message publicataire …

Décryptage :

  1. Plan : Réfléchir avant d’agir, fixer des objectifs et plannifier.
  2. Do : Il est temps d’agir. On suit le planning élaboré plus tôt et on s’y colle.
  3. Check : On prend des mesures, on quantifie, on contrôle. A-t-on atteint l’objectif ? Quels sont les résultats ?
  4. Act : Selon les résultats, On réagit et on corrige pour approcher l’objectif fixé. A noter qu’en « Act », rien n’empêche de décider de réhausser l’objectif s’il a été atteint… Ou d’arrêter le projet après un certain nombre de cycles infructueux.

Et on recommence pour un nouveau tour de roue  !


Le mystère de La-petite-cale-en-bas-à-gauche

Bien souvent, je vois des roues de Demming sans la petite cale en bas à gauche. Le schémas est alors faux et très dangereux ! En effet, si des grands gourous du management prennent la peine de la dessiner, c’est qu’elle a une utilité : Elle empêche la roue de dévaler la pente à la  première faiblesse.

La petite cale, c’est la documentation. C’est le savoir-faire de votre entreprise. Elle vous protège du turnover et fournit un manuel d’utilisateur à un futur repreneur.