Aurélien Morillon - Consultant Formateur professionnel webMarketing

Le responsive Design : La blague de la décennie

-

Veille numérique, le 10 avril 2014

Agences Web, pourquoi êtes vous des milliers à vendre du responsive design à vos clients alors qu’une poignée de développeurs pourrait résoudre définitivement ce problème ? Vous voulez savoir comment ?

Etat des lieux : L’affichage HTML est trusté par 4 acteurs majeurs :
- Mozilla avec Firefox
- Google avec Chrome
- Microsoft avec Internet Explorer
- Apple avec Safari

Ce sont les 4 même qui nous fournissent les terminaux (et/ou leur OS) affichant du HTML à nos aiguisées mirettes.

Dans le lot, citons Dieu le Père Google, qui privilégie dans ses résultats les sites qui s’adaptent à leurs technologies.

Une belle connerie qui, je le concède, crée de l’emploi dans les agences, pour répondre à un besoin qui ne devrait pas exister si ces 4 acteurs se décidaient à faire le nécessaire.

N’en déplaisent à ceux qui font tourner des agences de création web, je persiste et je signe : Un site mobile c’est de la couille !

Pourquoi ces 4 sociétés, de taille respectable, pouvant s’offrir les plus grands cerveaux de la planète, n’ont elles pas déjà implémenté une technologie capable d’adapter l’information, en fonction du couple taille/résolution de l’écran – voire de la distance entre le visage de l’utilisateur et l’écran ?

Quitte à encourager les webmasters à intervenir techniquement sur leurs site, pourquoi n’ont-ils pas une approche constructive ?

Il suffirait de leur demander d’identifier clairement les zones et éléments importants :
- Entête
- Logo
- Nom
- Navigation
- Article
- Infos contextuelles
- Pied de page

Quoi ? Ca existe déjà ? HTML5 ? C’est quoi ce truc ?

html5
Et vous savez quoi ? Il n’y aurait même plus besoin de media query !

Que ce soit un navigateur de tablette, de smartphone, ou de laptop, que ce soit pour un écran 7″, un 24″ ou une feuille A4 prête à imprimer, chaque terminal pourrait adapter l’information.

Si un pauvre diable comme moi y a pensé, c’est en toute modestie que pense pouvoir affirmer sans prendre trop de risque que les grands de ce monde l’ont déjà imaginé et développé depuis plusieurs années.

Si ce n’est pas encore implémenté dans les terminaux – C’est indubitablement parce qu’il ont un intérêt stratégique.

Pourquoi favorisent-ils l’émergence de sites mobile plutôt que le déploiement de HTML5 ?

Qu’est ce que ça leur apporte ? Qu’est ce que ça leur rapporte ?

11 Vérités pas bonnes à dire sur le web et ses contenus

-

La machine à café, le 8 février 2014

Hier mon pote Bruno Gonzalvez a publié sur opignons un article type « lettre de chaine » (à ne pas confondre avec chaine de caractères), ce qui m’a plutôt étonné de sa part, connaissant bien ce vieux briscard du web …

Ma curiosité piquée à vif, je découvre ses réponses, hilarantes, à une liste de 11 questions plutôt farfelues, dont Sylvain de Tranche de Marketing est l’instigateur.

Et devinez quoi ? A la fin de son post il demande à Sébastien Billard et moi-même de nous prêter au jeu à notre tour.

Hé bien Bruno, tu as la chance d’avoir publié un vendredi et que j’ai mon samedi tranquille :-)

Voici donc mes réponses, à ces 11 questions :

Lire la suite »

Comment se connecter sur une page protégée par htpasswd ?

-

Je peux dire une coderie ?, le 17 janvier 2014
Mots-clés :

Pour se connecter à certaines API ou webservices, on doit se connecter à une ressource protégée par un login et un mot de passe. Cette identification est gérée par .htpasswd

Votre script cURL habituel risque de ne pas être en mesure de récupérer la ressource si l’authentification n’est pas gérée.

Voici comment faire pour que cURL s’identifie comme un grand sur le serveur distant :

$username = "USERNAME";
$password = "PASSWORD";
$url = "http://www.mydomain.com/webservice/";
$ch = curl_init();
curl_setopt($ch, CURLOPT_URL, $url);
curl_setopt($curlObj, CURLOPT_USERPWD, “$username:$password”);
curl_setopt($curlObj, CURLOPT_HTTPAUTH, CURLAUTH_BASIC);
curl_setopt($ch, CURLOPT_RETURNTRANSFER, 1);
$output = curl_exec($ch);
curl_close($ch);
commentaires Commentaires fermés

Organiser vos fournitures de bureau et leur stockage pour générer des profits cachés

-

Gestion de projet,Productivité, le 30 octobre 2013
Mots-clés : , , , ,

Un espace de travail encombré et désorganisé est non seulement difficile à gérer mais il peut directement porter atteinte à votre trésorerie. En réorganisant vos fournitures de bureau et leur espace de stockage, vous pouvez facilement aider au développement de votre business.

Par exemple, vous ne passerez plus des heures à rechercher le bon document ou la bonne fourniture si vous adoptez un bon système d’étiquetage et d’emballage.

Voici trois conseils pratiques qui vous aideront à améliorer l’efficacité de votre espace de travail et prévenir toute perte de profits pouvant être occasionnée par le manque d’organisation.

Lire la suite »

10 solutions pour vaincre Google Panda

-

Mots-clés : , , , , ,

Google lutte activement contre les tentatives de spam. Si le spam le plus évident est le netlinking sauvage et aveugle, le filtre Panda s’intéresse quant à lui aux contenus jugés de faible qualité. Un article a d’ailleurs été publié à ce sujet en 2011 et il reste entièrement d’actualité. Pour surmonter Panda, vous allez devoir vous intéresser de près à votre contenu et faire les modifications qui s’imposent.

Pour améliorer vos positions et augmenter votre trafic, je vous propose ces 7 points de contrôle et 10 solutions pour vaincre Panda :

  1. Validez la confiance que Google peut accorder au support et son auteur
  2. Jugez de la pertinence du sujet
  3. Assurez vous d’avoir suffisamment de fond
  4. Vos articles sont-ils réellement intéressants ?
  5. Améliorez la qualité de la mise en relief de vos contenus
  6. Demandez de l’aide à vos lecteurs
  7. Hébergez du contenu unique

Cet article en quelques chiffres : (1424 mots, temps de rédaction : 2.5h)

Lire la suite »

Quand le Panda fait des siennes : JF Ruiz filtré sur ses propres contenus !

-

Veille numérique, le 26 septembre 2013
Mots-clés : , , , ,

Le 16 septembre, Valérie Payotte sort son white paper sur le webMarketing, une compilation d’articles rédigés par des experts dans leurs domaines respectifs. Quelle est la relation entre cet évènement de la rentrée et la constatation de cette injuste sanction infligée par Google ?

Lire la suite »

Comment gérer vos contenus obsolètes ?

-

Mots-clés : , , , , , , , , ,

En termes de sites web et de eCommerce, les préoccupations des créateurs d’entreprise sont davantage centrées sur le développement de leur site web que sur sa maintenance et la gestion de son contenu. Pourtant, de nombreuses références risquent de disparaitre rapidement du site.  C’est par exemple le cas pour une boutique en ligne quand son fournisseur renouvelle sa gamme et change toutes les références. Ou bien pour une agence immobilière dont les mandats de vente ou de location tournent beaucoup.

En supprimant tous ces contenus, vous provoquerez un volume d’erreurs grandissant. Cette proportion d’erreur peut potentiellement entacher la crédibilité de votre site auprès des utilisateurs et des moteurs !

Lire la suite »

Mon interview sur creer-une-entreprise.info

-

Actu du blog, le 5 juillet 2013
Mots-clés : , , , , , ,

Je me suis prêté au jeu de l’interview sur creer-une-entreprise.info et celle ci a été publiée aujourd’hui. Même si ce n’est pas challenges ou capital c’est toujours agréable de pouvoir s’exprimer sur la tribune d’un confrère. N’hésitez pas à prendre contact avec ce dernier, il est très sympa et disponible. ;-)

J’en profite par ailleurs pour lancer un appel à vous autres lecteurs, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez intervenir en guest blogging, sur ce blog ou un autre, j’accepte volontiers les invités tant que le style est bon et qu’il y a du fond.

Webperf : Comment faire mieux que Google ?

-

Mots-clés : , , ,

La vitesse d’affichage d’une page web est un critère parmi d’autres pour établir sa position dans les résultats de recherche de Google. C’est ce qu’on appelle les webperfs. J’accorde donc un soin particulier à cet élément et je passe sur un outil de Google qui s’appelle pagespeed pour mesurer les performances. J’obtiens généralement – et en toute modestie – de bons scores.

En optimisant une page web qui s’est pris un coup de pingouin le mois dernier, je suis donc passé d’un score de 82 à 97/100, c’est qui n’est pas mal du tout :-)

Mission accomplie, j’allais fermer la fenêtre quand j’ai remarqué un bouton proéminent « Measure speedup ». Je marque une pose, je me demande depuis combien de temps ce foutu bouton est là et pourquoi je n’y ai jamais fait gaffe avant. Je me rappelle que j’ai la tête dans le guidon depuis un bon moment et je conclus en me disant « Faut dormir la nuit bonhomme » ! cliquant sur the damn button, poussé par la curiosité.

Quelle ne fut pas ma surprise quand le résultat est apparu : D’après PageSpeed, la page actuelle charge en 1200ms. La version optimisée chargerait en 1700ms. Cherchez l’erreur … (Screenshot ci-dessous)

page-speed

Et vous quelles sont vos perf ?

Comment ajouter un bouton pinterest sur un blog wordpress

-

Je peux dire une coderie ?, le 26 juin 2013
Mots-clés : , , , , , , , , ,

pInterest est le réseau social qui se développe le plus et il est temps d’ajouter un bouton de partage sur votre blog wordpress pour ne pas être en reste. Si vous avez comme moi trainé à vous documenter à ce sujet, vous pouvez configurer un bouton en suivant les instructions à cette adresse : http://business.pinterest.com/widget-builder/#do_pin_it_button

Vous devrez ensuite adapter le code HTML proposé pour qu’il soit généré dynamiquement par votre thème. Une solution plus simple consisterait à installer un plugin une extension mais vous connaissez mon aversion à ce sujet. Failles de sécurité, aucun contrôle sur le code, risque de crash après mise à jour. Je préfère éviter autant que possible l’installation des plugin quand je peux insérer un code manuellement.

Ci-dessous, vous pourrez récupérer un code tout pret à copier coller. Comme d’habitude, je n’assurerai pas le support technique mais c’est un sujet que nous pourrons aborder si vous suivez l’une de mes formations professionnelles ;-)

Code source à copier coller dans votre template « Single.php » :

<?php
$thumb = wp_get_attachment_image_src( get_post_thumbnail_id($post->ID), 'medium' );
$thumburl = $thumb['0'];
?>
<a href="//pinterest.com/pin/create/button/?url=<?php the_permalink(); ?>&media=<?php echo $thumburl; ?> &description=Partage%20sur%20Pinterest" data-pin-do="buttonPin" data-pin-config="beside"><img src="//assets.pinterest.com/images/pidgets/pin_it_button.png" /></a><script type="text/javascript" src="//assets.pinterest.com/js/pinit.js"></script>
</div>

Amusez vous bien ;-)